Tempête dans mes racines

Afin que rien ne reste dans l'oubli...

Au début du XIXème siècle, de courageux pionniers français, espagnols, italiens, portugais, maltais et autres, fuyant la misère et en quête de terres d’accueil, débarquent en Algérie et participent au développement du pays. Ils se regroupent surtout en Oranie. Beaucoup se croient transportés à l’époque de la ruée vers l’or, mais ce n’est que terres arides à défricher. Ils trouvent bien des perles en abondance, mais de sueur.
Certains, poursuivent leur destin vers le Maroc comme ce fut le cas de mes parents. Au cours de leurs périples, ils assurent durement leur pitance dans une contrée inconnue. Là, ils fondent des familles avec enfants.

Je suis l’un d’eux né à Settat (Maroc) . Voici l’histoire de mon enfance qui s’est déroulée à Safi, Casablanca, Marrakech, Agadir, Bouizakarn… sous le Protectorat et où des communautés de toutes confessions fraternisent et grandissent sereinement ensemble. Ici, dans notre collectivité de musulmans, de juifs et de catholiques, de blancs et de noirs, point de poison de la discrimination raciale. Maintenant, après l’Indépendance qui a apporté tant de déchirures et qui a meurtri les cœurs, il est temps de dénouer les bandelettes de l’amertume.

Commander le livre

A propos de l'auteur

Pour goûter à quelques souvenirs parfumés, totalement ancrés en moi.
Vous serez happé(e) par la mélodie, l’authenticité et la vie d’un Français sous le Protectorat Marocain et après l’Indépendance et dont la deuxième langue est l’arabe dialectal (Darrija).

Roger Orquéra

Voyez dans mon livre d’or, les témoignages émouvants de mes lecteurs.

Jocelyne. Une ancienne de Safi.

 

 

Comment vous dire à quel point j’ai aimé votre autobiographie. Je vous remercie de m’avoir procuré autant de joie et d’émotion à cette lecture si captivante.
Je l’ai avalée en une seule fois…

 

Marie-France (née à Meknès)

 

 

Lecture et relecture achevées. Voici ce que j’ai envie de vous dire : Merci Roger pour le sauvetage de toutes « ces petites madeleines de Proust » que vous avez racontées avec tant de finesse et de justesse.
Précieuses pépites qui réhabilitent au fil des pages une œuvre inachevée.

 

 

Jean-Pierre

 

 

Bravo pour ce travail littéraire qui nourrit la mémoire collective si précieuse autant pour les moins jeunes que pour les générations à venir.

 

JPR

 

 

Félicitations à toi Roger.
J’ai mis mon nez dans ton livre et je ne l’en ai plus sorti sauf quand je suis arrivé jusqu’au bout.
Quel talent !
Quel richesse de vocabulaire !
On retrouve ta grande générosité dans tout ton parcours !
Je suis fière de te connaître.
L’essentiel pour moi est dans notre rencontre.
Avec toutes mes félicitations et mon amitié.

 

 

Laisser un témoignage dans le livre d'or

 
 
 
 
 
 
 
Les champs marqués d'une astérisque * doivent obligatoirement être renseignés.
Rassurez-vous, votre adresse mail ne sera pas visible par les autres lecteurs.
Pour des raisons de sécurité, votre adresse IP est 3.236.50.173.
Le mot que vous aurez mis dans le livre d'or sera d'abord relu par le modérateur avant d'être publié.
Nous nous réservons le droit de ne pas publier votre message.
(Pas de message)

Lire tous les témoignages

Qu'ils en soient ici remerciés chaleureusement.

Quelques photographies d'époque

Des copies de photos sont disponibles sur simple demande.

Poste principale de Casablanca

Car de transport en commun. Années 30.

Place de France ( de l’horloge) Casablanca.

Place Administrative Casablanca. Stèle du Maréchal Lyautey.

Façade brasserie Marcel Cerdan boulevard Rahal El Meskini (ancien boulevard de Lorraine)

Siège de la CTM ( Compagnie des Transports de Voyageurs), Casablanca.

Le cinéma VOX de 6 étages à Casablanca.

Piscine municipale ORTLIEB (dite George Vallerey), Casablanca.

Commander le livre

Me contacter

Pour acheter mon livre, merci de bien vouloir me laisser un message afin que je puisse vous transmettre les informations relatives à l'envoi du paiement par chèque.

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message